PFSDH: Rejoignez la FUSION pour une militance active. Devenir membre maintenant.

INDIGNATION TOTALE

La Fusion est révoltée contre l’assassinat crapuleux de l’étudiant Gregory Saint Hilaire perpétré le vendredi 2 octobre 2020 en l’enceinte de l’École Normale Supérieure que l’on croyait jusqu’ici inviolable. Dans le contexte global de l’insécurité planifiée, d’autres assassinats suivront à l’effet d’étouffer toute forme de contestation capable d’entraver le projet cynique d’instaurer la dictature au pays. 

 Rappelons que l’acte odieux est commis à l’arrière-cour du Palais National, zone supposée de haute sécurité, tout comme ce fut le cas pour Me. Monfferier Dorval à Pèlerin 5. Le PFSDH (Fusion) très alarmé demande à toute la population de trouver le courage nécessaire pour surmonter la peur et de continuer, sans relâche, la bataille pour la démocratie, qui passe nécessairement par le respect des articles 134.2 et 239 de la constitution en vigueur et du décret électoral 2015, cadre légal régissant l’organisation des élections qui ont porté le président Jovenel Moise au pouvoir. 

Ayiti pa ka kontinye pèdi pitit li konsa, reveye nou, yon sosyete ki pèdi emosyon l se yon sosyete kap demounize nou. Tout kouch nan sosyete a dwe leve kanpe pou di non. Ase ! ase ! ase !, twòp san koule.

AYITI PA KA PERI, NOU DWE CHANJE SA

Ing Rosemond PRADEL, Secrétaire Général du PFSDH

Laisser un commentaire